Un Monde Invisible


Ce livre présente le monde des microbes au grand public en s’appuyant sur des micrographies rarement mises à disposition du public. En trois chapitres et de multiples encadrés, l’ouvrage traite des microbes de l’environnement (dans l’air, l’eau et la terre), de ceux qui sont à notre service (notre alimentation, nos médicaments, nos déchets et nos énergies) et des relations qu’entretiennent ces invisibles organismes avec les autres (l’homme et les autres animaux, les plantes et entre eux).

 

 

 

Dans la presse

Sciences et Avenir, octobre 2009

« Les micro-organismes sont présents dans l’air, l’eau…et notre corps. Certains sont utiles, d’autres néfastes. Portraits.

Bactéries, virus, archées, champignons, microalgues et protozoaires, tous ces microorganismes peuplent notre quotidien de manière invisible. Pour mieux les connaître, ouvrez ce livre. On y trouve un kaléidoscope de portraits microbiens bizarroïdes : balle hérissée de picots, collier de perles, boomerang, spaghettis… ainsi que des photos de leurs lieux de vie favoris. Mais surtout on y découvre mille détails, délivrés par l’auteure, microbiologiste et bonne vulgarisatrice, au fil d’une mise en page épurée. En trois chapitres, on apprend où ces microbes se cachent et comment ils se déplacent, en quoi ils sont utiles ou néfastes à notre organisme, comment s’en défendre ou en tirer parti. On retient qu’ils voyagent accrochés aux nuages ou aux grains de poussière, peuplent les océans et survivent dans les déserts aussi bien chauds que polaires. Si certains sont très pathogènes pour l’homme, d’autres sont essentiels. Certains jouent un rôle nutritionnel et protecteur, d’autres fabriquent nos aliments (pain, fromage…), d’autres encore les fameux antibiotiques. Plus récemment, les microbes ont montré qu’ils pouvaient aussi dépolluer ou produire de l’énergie renouvelable. « 

Coup de coeur, bibliothèque de Vénissieux, mai 2010 :

 

« L’auteur nous emmène à la découverte d’un monde méconnu mais que nous côtoyons tous les jours : celui des microbes. Accompagnés de belles illustrations, les textes clairs et synthétiques fourmillent d’informations, parfois étonnantes. Un beau livre et un exemple de vulgarisation scientifique réussi. »

 

Le Point.fr, décembre 2009, par Anne Jeanblanc :

« […] À l’opposé, dans Un monde invisible **, la microbiologiste Laurence Bordenave regrette que les microbes aient si mauvaise presse depuis leur découverte, au XVIIe siècle. On leur attribue l’insalubrité, la maladie et la mort. Loin du catastrophisme ambiant, elle veut faire découvrir le rôle du bouillon de culture microbienne, son véritable aspect ainsi que l’évolution de ses représentations mentales et visuelles. Son livre, aussi pédagogique que richement illustré, permet de mieux comprendre – et de moins craindre systématiquement – ces bactéries, virus et autres germes qui nous entourent et nous sont parfois bien utiles, et aussi d’apprendre qu’il y a, dans chaque organisme humain adulte, environ un kilo qui ne lui appartient pas : ce sont les cent mille milliards de microbes qui l’ont colonisé… »

 

Psychonet.fr, novembre 2009

« En ces temps de suspicion de la grippe A, cette bible illustrée dédiée aux microbes parait bien utile. Microbes : amis ou ennemis ? Telle est la question que tranche l’auteur microbiologiste, qui rappellent que sans ces petits intrus invisibles à l’œil nu, nous serions bien en peine de survivre. Entre allié et parasite, le microcosme vivant des microbes aura de quoi vous fasciner.« 



Voir quelques pages sur le site de l’éditeur ici

Voir une video-interview de Laurence

 

Ecouter une interview de Laurence dans l’émission Impatience pour la RSR 3 décembre 2009, dossier de Nancy Ypsilantis

 

 
Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.